19 Nov

Les missions d’Asperger Lorraine

Asperger Lorraine, depuis sa fondation en 2009, se mobilise pour l’insertion dans la société des personnes Asperger. Son action se déploie en quatre axes :

– Faire connaître le syndrome d’Asperger ou l’autisme de haut niveau.

– Faire reconnaître les particularités du syndrome d’Asperger ou de l’autisme de haut niveau et favoriser la prise en compte des besoins.

– Aider à l’intégration des enfants et des adultes dans le milieu scolaire, dans le monde du travail et dans les sociétés en général.

– Informer et soutenir les familles.

Les objectifs de l’association « Asperger Lorraine », qui rassemble des familles d’enfants Asperger et des Aspies adultes des quatre départements lorrains (le terme « Aspie » étant le diminutif couramment utilisé pour désigner les personnes présentant le syndrome d’Asperger) sont multiples. Avant tout, il s’agit de rassembler et de faire se connaître les familles qui peuvent, au sein d’un groupe de parole, exprimer leurs difficultés, leurs interrogations et leurs doutes sans crainte d’être jugées. Dans l’association, des liens se sont très vite tissés entre des adolescents Asperger qui, au quotidien, n’ont pas d’amis et attendent maintenant avec impatience les réunions mensuelles pour se retrouver.

Il est nécessaire aussi que l’association œuvre pour faire connaître le syndrome d’Asperger, en particulier aux professionnels en contact avec la petite enfance afin qu’ils puissent alerter les parents le plus tôt possible sur le comportement « bizarre » de l’enfant, sur lequel les parents ne portent pas toujours un regard objectif. Les enseignants, les puéricultrices sont en effet les personnes les plus à même de pouvoir repérer, chez le jeune enfant en contact avec les autres, des difficultés notoires au niveau de l’interaction sociale et de la communication réciproque. Plus les troubles sont repérés tôt, moins le diagnostic est tardif et plus le suivi peut se mettre en place rapidement.

Une autre priorité de l’association est de sensibiliser le monde des entreprises. Combien de jeunes adultes autistes Asperger, en effet, se sont vus refuser un emploi malgré leurs grandes compétences (bonnes capacités intellectuelles et qualités telles que la rigueur, la fiabilité, l’ordre et la ponctualité) pour le travail proposé. Tout se joue lors de l’entretien d’embauche, et on sait combien il est compliqué pour un Aspie de comprendre des questions et d’y répondre au vu de toutes les difficultés énoncées ci-dessus par le psychiatre. L’association « Asperger Lorraine » travaille sur un projet d’accompagnement à l’emploi pour aider les personnes Asperger qui sont à la recherche –et souvent depuis fort longtemps—d’un travail.

Par le biais de conférences et de débats, le grand public peut aussi être informé. Il portera ainsi peut-être un autre regard sur cette forme d’autisme dont on commence à parler, mais pour laquelle beaucoup de chemin, en France, reste à parcourir.